Ce site utilise ses propres cookies et des cookies tiers. Certains de ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site. Pour autoriser ou limiter les catégories de cookies, ou pour obtenir plus d'informations, configuration personnalisée.

En quoi consiste le traitement?

La thérapie par pulsation intense (IPL) est un traitement indiqué pour une blépharite postérieure ou un dysfonctionnement de la glande de Meibom.

Une lumière polychromatique générée produit des pulsations de lumière homogènes dans le but de stimuler les glandes Meibom des paupières. Ces glandes libérant des lipides sont une partie importante du film lacrymal. Lorsque ces glandes ne fonctionnent pas bien, les larmes s'évaporent rapidement et provoquent des symptômes de sécheresse oculaire.

Quand ce traitement est-il indiqué?

L'ophtalmologue spécialisé en sécheresse oculaire effectue d'abord une série d'examens pour vérifier l'état des glandes de Meibomius, y compris le temps de rupture du film lacrymal et une méibographie.

Si les glandes sont touchées et que le patient présente des symptômes malgré un traitement conventionnel, une thérapie par lumière pulsée intense est recommandée pour stimuler le bon fonctionnement des glandes de Meibomius.

Au moins trois séances de traitement peuvent être nécessaires et, dans le pire des cas, une quatrième séance. Ce traitement est particulièrement efficace chez les patients atteints de rosacée.

Comment procède-t'on?

La thérapie par lumière pulsée intense est un traitement qui s'effectue en consultation et dure entre 10 et 15 minutes. Le patient est allongé sur le dos dans un fauteuil inclinable.

La couleur de la peau est inspectée et la machine est ajustée à l'intensité appropriée en fonction de la couleur de la peau du patient. Il est conseillé de ne pas appliquer de maquillage ou de crèmes pour le visage avant l'intervention. Le visage est soigneusement nettoyé avec de l'eau micellaire.

Les taches sombres, les taches de rousseur ou les grains de beauté sont recouverts d'autocollants ou marqués par un crayon, les yeux sont recouverts avec des lunettes. Une épaisse couche de gel froid est placée des deux côtés du visage, du nez aux tempes.

Cinq impulsions de lumière sont appliquées de chaque côté du visage, et à chaque impulsion le patient doit garder les yeux fermés. Le gel est retiré du visage, qui est à nouveau nettoyé avec de l'eau micellaire et un écran solaire haute protection est appliqué sur la zone traitée. Il est conseillé d'éviter l'exposition au soleil et d'appliquer un écran solaire sur la zone traitée pendant une semaine après le traitement.

Notre protocole de traitement consiste à effectuer les séances de manière séquentielle: jour 1, jour 15, jour 45 et, dans les cas où une quatrième séance est nécessaire, jour 75. 

Résultats

Une amélioration symptomatique subjective est observée à partir des deuxième et troisième séances. Les patients constatent moins de rougeurs, moins de sensation de sable dans les yeux ou de corps étranger, plus de confort lors de l'utilisation d'écrans ou d'ordinateurs et un besoin moindre de se mettre des larmes artificielles.

Après la dernière séance de thérapie par lumière pulsée intense, des tests d'imagerie sont réitérés, comme la mesure du temps de rupture du film lacrymal par exemple. Les patients présentent une amélioration de leur méibographie, même s'il existe une atrophie sévère des glandes de Meibomius.

Risques possibles

Une sensation de brûlure peut être constatée pendant le traitement, mais cela est rare et dépend de la tolérance à la douleur de chaque personne. La zone traitée peut être rouge pendant quelques jours.

Professionnels qui réalisent ce traitement

Questions fréquentes

Newsletter