Ce site utilise ses propres cookies et des cookies tiers. Certains de ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site. Pour autoriser ou limiter les catégories de cookies, ou pour obtenir plus d'informations, configuration personnalisée.

En quoi consiste le traitement?

En chirurgie du cristallin, on distingue deux situations peu fréquentes: quand il faut implanter une lentille intraoculaire secondaire (LIO), ou quand il faut changer une LIO d'une chirurgie précédente.

Quand ce traitement est-il indiqué?

 

Les implants secondaires sont réalisés soit chez des patients qui n'ont pas de LIO, soit chez des patients qui portent déjà une LIO à qui on ajoute une deuxième lentille afin de corriger un défaut de correction, un défaut de réfraction.

Les implants secondaires chez les patients qui n'ont pas de lentille sont posés quand suite à un accident le cristallin à dû être retiré, suite à une une cataracte traumatique et que pendant la chirurgie, le chirurgien a décidé de ne pas insérer de lentille.

Si le cristallin s'est luxé dans la chambre vitreuse, le patient doit être opéré par un chirurgien de la rétine et du vitré afin de retirer le cristallin. Le chirurgien spécialisé de la chambre antérieure implantera la LIO dans un second temps.

Les échanges de lentille impliquent de retirer une lentille qui a déjà été fixée sur le patient et d'en insérer une autre. Les causes peuvent être multiples.

Généralement, les échanges de lentilles sont en réponse à une erreur dans le calcul de la lentille ou ce que nous appelons une surprise réfractive, c'est à dire que le calcul a été effectué, la lentille implantée et le patient s'est retrouvé avec une correction qui ne lui convient pas et qui ne peut être corrigée par d’autres moyens.

Normalement, on procède à l'intervention pour de grosses erreurs, plus de 2, 3 et 4 dioptries. On intervient également si au fil du temps une lentille devient opaque, bien que cette situation est également rare et peu fréquente. Mais nous avons pu constater au cours des années qu'un type de modèle de lentille particulier pourrait s'opacifier.

Comment procède-t'on?

Les implants secondaires peuvent être placés dans la chambre antérieure ou dans la chambre postérieure, c'est-à-dire devant ou derrière l'iris, la couleur des yeux. Les implants de la chambre postérieure peuvent être placés suturés à la paroi sclérale. Nous implantons une lentille et à l'aide de deux sutures nous la fixons à la paroi de la sclérotique.

Ces lentilles restent fixées pendant longtemps, généralement à vie, bien que ces sutures, au cours des années, puissent dans certains cas particuliers se casser et nécessiter une nouvelle fixation lors d'une intervention ultérieure.

Une lentille de fixation iridienne peut également être placée, ces lentilles ont deux pattes en forme de crabe qui sont fixées avec une pince dans le tissu de l'iris, elles peuvent être placées derrière ou devant l'iris.

Nous préférons les placer derrière l'iris, les séparant ainsi de la cornée afin d'éviter d'edommager l'endothélium cornéen, bien que parfois, pour faciliter leur visualisation et les empêcher de tomber dans la cavité vitreuse, nous les plaçons sur la face antérieure de l'iris.

L'échange d'une lentille consiste à retirer la lentille de l'endroit où elle a été placée, généralement à l'intérieur de la poche capsulaire.

Ce n'est pas une intervention chirurgicale facile, et doit être effectuée avec beaucoup de prudence et de minutie pour éviter de reompre la poche, ce qui nous priverait de moyens de supportspour la nouvelle lentille. Si nous  arrivons à bien sortir la lentille de la poche capsulaire, nous pouvons l'utiliser comme support pour implanter une deuxième lentille, avec la correction qui nous convient.

Professionnels qui réalisent ce traitement

Newsletter