Ce site utilise ses propres cookies et des cookies tiers. Certains de ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site. Pour autoriser ou limiter les catégories de cookies, ou pour obtenir plus d'informations, configuration personnalisée.

Qu'est-ce que c'est?

Sont considérées comme personnes à basse vision, les personnes qui rencontrent des difficultés dans leur vie quotidienne en raison de troubles visuels et dont la limitation ne peut être résolue par des moyens ophtalmologiques ou optiques. L'augmentation de l'espérance de vie a conduit à l'apparition de pathologies visuelles fréquentes à des âges plus avancés.

Les pathologies les plus fréquentes sont la dégénérescence maculaire, la rétinopathie diabétique et le glaucome. On estime qu'en Espagne, il y a plus de 2 millions de personnes souffrant de basse vision, dont seule une minorité bénéficie de soins professionnels. Pour plus de 80% des patients, une partie de la vision peut être exploitée et améliorée afin qu'ils puissent reprendre leurs activités quotidiennes de manière autonome et indépendante.

Prévention

Il n'existe pas de solution pour contrer la basse vision, cependant il est possible de s'appuyer et se concentrer sur les zones de la rétine se trouvant en bon état pour chercher des solutions permettant aux patients de pouvoir réaliser les tâches de la vie quotidienne de manière autonome et indépendante.

Traitement

Grâce à un examen ophtalmologique complet, avec le soutien de centres de basse vision, un programme de rééducation personnalisé est alors élaboré et complété par la prescription d'aides techniques qui apportent le grossissement nécessaire à chaque cas. Des formations sont dispensées pour l'utilisation de certains appareils, comme par exemple, comment tenir une loupe, une loupe électronique portable, comment localiser ou faire une mise au point avec des télescopes (en utilisant le système Galileo), trouver l'éclairage le mieux adapté à chaque activité de la vie quotidienne grâce à des lentilles avec filtres pour contrôler les effets d'éblouissement (polarisées, CPF ou CDF).

Les personnes seront entraînées à reconnaître l'argent ou les vêtements, à faire leur toilette, à cuisiner en toute sécurité, etc. Mais aussi à comment se déplacer en transports en commun, traverser en toute sécurité, se déplacer avec une canne. Le soutien psychologique est important et se met en place à travers des séminaires et une thérapie personnalisée.

Profesionnels qui traitent cette pathologie

Newsletter