Ce site utilise ses propres cookies et des cookies tiers. Certains de ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site. Pour autoriser ou limiter les catégories de cookies, ou pour obtenir plus d'informations, configuration personnalisée.

De quoi s'agit-il?

Les malpositions palpébrales sont des modifications de la position correcte des paupières, supérieures ou inférieures. Ces altérations sont fréquentes, affectent l'esthétique normale des paupières et peuvent, dans certains cas, provoquer des problèmes visuels.

Symptômes

Selon le type de malposition palpébrale, les symptômes présentés sont différents. La ptose, si elle affecte l'axe de vision, peut entraîner une diminution du champ visuel. Les patients présentant un entropion peuvent avoir une sensation de frottement avec la surface oculaire, de larmoiement, ou d'irritation. Dans certains cas cela peut même affecter la vision si des plaies cornéennes se forment.

L'ectropion peut provoquer une irritation, une rougeur de la surface oculaire, une sensation de corps étranger, des larmoiements et une prédisposition aux infections de la surface oculaire.

Causes

Le déplacement des paupières est généralement secondaire à une perte d'élasticité des tissus due au vieillissement, bien qu'ils puissent également apparaître à la suite d'une paralysie du nerf facial ou de cicatrices. Le vieillissement en demeure la cause principale.

Types

  • La ptose est l'affaissement de la paupière supérieure, qui s'accompagne de difficultés à ouvrir la paupière volontairement, dans les cas les plus sévères, la paupière recouvre l'axe pupillaire et empêche l'œil touché de voir correctement.
  • L'entropion est l'éversion vers l'intérieur de la paupière, elle peut provenir de la paupière inférieure (plus fréquente) ou de la paupière supérieure, provoquant le frottement des cils sur la cornée et la surface oculaire.
  • L'ectropion est la rotation vers l'extérieur de la paupière inférieure. Souvent il arrive que les larmes s'accumulent à mi-chemin sans pouvoir s'évacuer, et il n'est donc pas anormal que la patient ait des larmoiements. 

Prévention

Les malpositions ne peuvent pas être évitées, mais elles peuvent être traitées tôt, car elles peuvent être diagnostiquées par un examen ophtalmologique.

Traitements

Les malpositions sont traitent de manière chirurgicale. Le but de la chirurgie est de repositionner la paupière afin qu'elle retrouve sa fonction et son aspect esthétique. Dans le cas des patients atteints de ptose, la chirurgie agit sur le muscle élévateur de la paupière supérieure, en le repositionnant afin que la hauteur de la paupière soit satisfaisante et permette de voir correctement.

L'intervention peut être externe (à travers la peau) ou en interne (à travers la conjonctive): le choix de l'une ou l'autre technique dépend du résultat d'un test réalisé préalablement par l'ophtalmologue.

Pour l'entropion et l'ectropion, une examen précis des structures de la paupière est indispensable, afin de sélectionner la meilleure option de traitement pour chaque cas. Par exemple, chez les patients ayant subi une intervention chirurgicale ou ayant des cicatrices secondaires suite à un accident, la technique chirurgicale idéale visera à reconstituer la couche de paupière touchée, à l'aide de greffons, que ce soit pour la peau ou la conjonctive.

Si la malposition est dûe à l'âge, la chirurgie (tarse) consiste généralement en une petite incision pratiquée dans le coin externe de l'œil afin de fixer l'extrémité de la paupière au bord osseux et ainsi la ramener à sa position normale. Dans la plupart des cas, les différentes chirurgies existantes offrent une solution immédiate à la malposition des paupières et des complications associées.

Profesionnels qui traitent cette pathologie

Questions fréquentes

Newsletter