Ce site utilise ses propres cookies et des cookies tiers. Certains de ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site. Pour autoriser ou limiter les catégories de cookies, ou pour obtenir plus d'informations, configuration personnalisée.

Qu'est-ce que c'est?

Le blépharospasme est la fermeture involontaire des paupières. Cela se produit par des contractions involontaires du muscle orbiculaire (le muscle chargé de fermer les paupières). C'est l'une des dystonies (mouvements anormaux) les plus fréquentes qui affecte la tête et le cou.

Le blépharospasme essentiel ou primaire est bilatéral et peut s'accompagner de mouvements involontaires du cou, de la tête ou de la bouche, qui ne disparaissent que pendant le sommeil du patient. C'est généralement un processus qui évolue progressivement, augmentant lentement en intensité et en fréquence.

Symptômes

Les principaux symptômes du blépharospasme sont au début, les clignements incontrôlables, la fermeture involontaire des yeux et même une diminution de la vision dans les cas graves en raison de l'incapacité d'ouvrir les yeux, la sensibilité à la lumière (photophobie) et les yeux secs. La présence de ces symptômes constituent généralment la permière phase, mais la pathologie évolue progressivement en fréquence et en intensité.

Les patients peuvent présenter des difficultés face aux tâches de la vie quotidienne, car les symptômes apparaissent soudainement et à tout moment.

Causes

Les causes du blépharospasme peuvent découler d'altérations du système nerveux central, d'un manque de lubrification de la surface oculaire, ayant pour conséquence une augmentation de la fréquence des clignements visant à mieux répartir les larmes, les effets secondaires de certains médicaments ainsi que les patients atteints de spasme hémifacial.

 

 

Types

On distingue trois types :

  • Le spasme palpébral mineur ou tic, se présente comme un tremblement de la paupière ou une vibration, il est généralement lié au stress, au manque de sommeil ou à une consommation élevée de caféine. Il ne nécessite habituellement pas de traitement et se résout généralement spontanément.
  • Le blépharospasme bénin essentiel est une altération qui affecte normalement les deux yeux et provoque une fermeture involontaire, intense et chronique des yeux. Son intensité et sa fréquence augmentent généralement avec le temps et peuvent devenir invalidantes s'il n'est pas traité
  • Le spasme hémifacial, dans lequel les muscles d'un côté du visage sont affectés, provoquant des mouvements involontaires irréguliers et progressifs qui peuvent également affecter le muscle orbiculaire, les muscles autour de la bouche et le muscle frontal, entre autres. Il peut être causé par une compression du nerf facial due à une artère ou à la suite d'un traumatisme.

Prévention

Le blépharospasme ne peut pas être évité mais il est important de le détecter tôt. Dans de nombreux cas, le blépharospasme est associé à un problème oculaire, alors qu'en fait il s'agit d'un problème neurologique.

Traitement

Le traitement consiste en une protection oculaire avec des lunettes à filtres spécifiques, des gouttes lubrifiantes et l'application de toxine botulique (substance injectée dans les muscles affectés pour les détendre temporairement, les empêchant de se contracter). L'effet des injections est temporaire et dure généralement quelques mois, il est donc nécessaire de répéter le traitement pour maintenir l'effet.

Bien que son efficacité soit très élevée, dans les cas les plus agressifs, on peut recourir à la chirurgie et retirer une partie du muscle orbiculaire et des muscles dépresseurs, les empêchant ainsi de se fermer involontairement. Après la chirurgie, des infiltrations de toxine botulique sont parfois à nouveau nécessaires.

Profesionnels qui traitent cette pathologie

Questions fréquentes

Newsletter