Ce site utilise ses propres cookies et des cookies tiers. Certains de ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site. Pour autoriser ou limiter les catégories de cookies, ou pour obtenir plus d'informations, configuration personnalisée.

En quoi consistent la cornea guttata et la dystrofie de Fuchs?

La cornée humaine est un tissu transparent constitué de cinq couches, d'environ 550 microns d'épaisseur (0,55 mm), qui ferme le globe oculaire, devant l'iris et la pupille. Elle remplit de multiples fonctions: en tant que fenêtre transparente de l'œil, elle laisse passer les images et agit comme une puissante lentille pour les focaliser sur la rétine, elle correspond à la première lentille du système optique oculaire.

La cornea guttata et la dystrophie de Fuchs sont deux maladies de la couche la plus profonde de la cornée; l'endothélium, dont les cellules sont responsables du maintien de la transparence cornéenne. Dans la cornée dite guttate, les cellules endothéliales sont détruites et, à la place, des dépôts ou des gouttes apparaissent, qui, avec le temps font gonfler la cornée, qui elle perdra en conséquent sa transparence et deviendra opaque. La dystrophie de Fuchs est une conséquence de la progression de la cornéa guttata.

Symptômes

  • Épaississement cornéen avec perte de transparence et œdème.
  • Dans certains cas, douleurs.
  • Vision compromise dans les cas plus sévères, avec perte de netteté dans la perception des images, plus marquée le matin.

A quel moment consulter?

La cornea guttata est révélée dans de nombreux de manière fortuite, la dystrophie de Fuchs cependant peut être d'origine héréditaire ou bien apparaître sporadiquement. Un examen ophtalmologique annuel et complet est recommandé. De plus, une attention particulière doit être portée à la planification de la chirurgie de la cataracte si ces deux pathologies existent.

Traitements

Les symptômes peuvent être traités avec une pommade anti-œdème ou un collyre, mais lorsque la maladie a progressé, la solution sera d'effectuer une greffe de cornée lamellaire postérieure dans laquelle l'endothélium sain d'un donneur (DMEK ou DSAEK) sera transplanté. De cette manière, une nouvelle couche cellulaire sera placée à l'arrière de la cornée, qui, en remplissant correctement ses fonctions biologiques, restaurera la transparence du tissu cornéen.

Profesionnels qui traitent cette pathologie

Newsletter