Ce site utilise ses propres cookies et des cookies tiers. Certains de ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site. Pour autoriser ou limiter les catégories de cookies, ou pour obtenir plus d'informations, configuration personnalisée.

De quoi s'agit'il?

Il s'agit de tumeurs qui touchent les enfants et trouvent origine dans l'orbite, c'est-à-dire dans les tissus du pourtour de l'œil. Ces tumeurs peuvent provenir des os, des muscles, du nerf optique, des vaisseaux et de la graisse qui récouvre les tissus.

Symptômes

Les enfants atteints de tumeurs orbitales peuvent avoir un œil plus ouvert et saillant (proptose), une vision double (diplopie) et une perte de vision si elle touche la partie postérieure du globe oculaire.

Causes et facteurs de risque

Les tumeurs orbitales à l'âge pédiatrique sont d'origine congénitale, c'est-à-dire qu'elles sont déjà présentes à la naissance. Il n'y a pas de facteurs de risque.

Types

Les tumeurs bénignes à l'âge pédiatrique sont les plus fréquentes. Parmi les tumeurs bénignes on compte les kystes dermoïdes et les lésions vasculaires telles que l'hémangiome capillaire et le gliome du nerf optique.

  • Les kystes dermoïdes sont des masses rondes, indolores, fermes, élastiques et jaunâtres qui sont présentes dès la naissance et ont tendance à se développer lentement.
  • Les hémangiomes capillaires sont des masses de couleur rouge à bleuâtre (selon la profondeur) qui apparaissent généralement dans les quelques semaines ou mois suivant la naissance, avec une croissance initiale rapide et une tendance à disparaître spontanément les années suivantes.
  • Le gliome du nerf optique peut affecter l'un ou les deux nerfs optiques, qui sont les nerfs qui transportent les informations visuelles au cerveau à partir de chaque œil. Les manifestations de ce type de tumeurs sont dues à la croissance de la tumeur et à la pression sur le nerf optique, provoquant des mouvements involontaires du globe oculaire, une proptose d'un ou des deux yeux ou un strabisme.

Parmi les tumeurs pédiatriques malignes, les plus fréquentes sont les rhabdomyosarcomes.

  • Les rhabdomyosarcomes proviennent des muscles, le symptôme le plus fréquent est la proptose de l'œil. Ils peuvent survenir à tout âge mais touchent le plus souvent les enfants. Il existe d'autres lésions moins fréquentes qui touchent l'orbite à l'âge pédiatrique.

Prévention

Il n'y a pas de mesures de prévention pour les tumeurs orbitales pédiatriques. Mais nous recommandons d'effectuer des examens ophtalmologiques réguliers et de vous rendre chez l'ophtalmologue en présence de symptômes d'exptose, de diplopie ou de perte de vision.

Traitement

Le traitement des tumeurs dermoïdes consiste en une ablation chirurgicale, généralement on va attendre que l'enfant ait au moins 8 ans, à moins que la tumeur ne fasse obstacle mécaniquement au développement normal de la vision ou présente un autre type de complication.

Les hémangiomes capillaires, comme ils ont tendance à regresser spontanément, ne nécessitent généralement pas de traitement mais des contrôles réguliers. Ils n'auront besoin de traitement que s'ils empêchent l'ouverture oculaire normale et le développement de la vision, ou encore pour des raisons esthétiques. Si le rhabdomyosarcome est résécable, il est opéré puis une chimiothérapie ou une radiothérapie orbitale est administrée. Les leucémies sont traitées par radiothérapie orbitale ou chimiothérapie.

Questions fréquentes

Newsletter