Ce site utilise ses propres cookies et des cookies tiers. Certains de ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site. Pour autoriser ou limiter les catégories de cookies, ou pour obtenir plus d'informations, configuration personnalisée.

De quoi s'agit-il?

Ce sont les tumeurs situées dans les paupières ou dans la peau du pourtour des yeux (région périoculaire). Les tumeurs des paupières sont très fréquentes, la grande majorité sont bénignes, mais il existe aussi des tumeurs dans ces zones qui peuvent s'avérer être malignes, elles sont moins fréquentes et peuvent être diagnostiquées par un examen ophtalmologique et une biopsie.

Symptômes

Les tumeurs  palpébrales sont très visibles et apparaissent souvent sous forme de nodule, d'ulcération de la peau ou d'irrégularités au bord de la paupière. L'emplacement le plus fréquent est la paupière inférieure, suivie du canthus interne et de la paupière supérieure.

Causes et facteurs de risque

Certaines tumeurs palpébrales ont été associées à l'exposition au soleil et à la peau claire.

Types

Les lésions bénignes les plus fréquentes des paupières et de la région périoculaire sont:

  • Le papillome
  • Le naevus
  • La kératose séborrhéique
  • Le polype fibroépithélial

Parmi les tumeurs palpébrales malignes, par ordre de fréquence de la plus élevée à la plus faible, on trouve:

  • Le carcinome basocellulaire est lié à l'exposition au soleil et à la peau claire et survient généralement chez les personnes de plus de 40 ans. La mortalité par carcinome basocellulaire est très faible car il ne se propage pas et s'installe uniquement localement.
  • Le carcinome épidermoïde est le deuxième cancer le plus fréquent au niveau palpébral. Il est également lié à l'exposition au soleil et se développe davantage chez les personnes à la peau claire. C'est une tumeur plus invasive que la basocellulaire, car elle provoque une plus grande destruction des tissus et peut se propager pour métastaser.
  • Le carcinome sébacé est la troisième tumeur la plus fréquente. Il est généralement diagnostiqué tardivement, car il a les caractéristiques d'un orgelet ou d'un chalazion ou se présente comme une blépharoconjonctivite chronique sur un œil pourlequel on ne constate aucune amélioration avec le traitement. Il a également une forte tendance à se propager superficiellement à travers la conjonctive. Il se propage par métastase.
  • Il existe d'autres tumeurs qui peuvent affecter moins fréquemment la région périoculaire, notamment le mélanome, le carcinome à cellules de Merkel, les sarcomes et les lymphomes.

Traitement

Les chirurgies pour extraire les tumeurs palpébrales peuvent impacter une partie importante de la paupière. Pour cette raison, ce type de chirurgie doivent s'accompagner de techniques de reconstruction afin de restaurer l'esthétique et la fonction des paupières.

En général, avec un traitement chirurgical, l'ablation complète de la tumeur si elle est localisée, est curative, comme dans le carcinome basocellulaire qui ne provoque pas de lésions à distance ou de métastases. Mais il existe d'autres tumeurs pour lesquelles des résections plus étendues sont nécessaires, qui doivent également être accompagnées de contrôles et de traitements suivis par l'oncologue, car celles-ci sont capables de se propager par métastase.

Profesionnels qui traitent cette pathologie

Questions fréquentes

Newsletter