Ce site utilise ses propres cookies et des cookies tiers. Certains de ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site. Pour autoriser ou limiter les catégories de cookies, ou pour obtenir plus d'informations, configuration personnalisée.

En quoi consiste le traitement?

 

Il s'agit d'une intervention chirurgicale pour le traitement du glaucome qui consiste à insérer un tube qui relie l'espace intraoculaire à un dispositif (valvulé ou non) situé sous la conjonctive pour drainer l'humeur aqueuse de l'œil.

Quand ce traitement est-il indiqué?

 

En général pour les glaucomes où d'autres types de chirurgies filtrantes ont échoué, pour certain type de glaucome où le résultat est meilleur que d'autres techniques chirurgicales telles que le glaucome néovasculaire, ou lorsque l'état de la conjonctive empêche l'exécution des techniques chirurgicales.

Comment procède-t'on?

 

L'intervention est réalisée sous anesthésie locale avec sédation, afin que le patient soit complètement calme. La majeure partie du dispositif est placé à l'extérieur de l'œil sous la conjonctive.

Un petit tube est placé dans la chambre antérieure de l'œil. Le fluide s'écoule à travers le tube vers l'arrière de l'implant où il s'accumule et est réabsorbé.

Résultats

 

Les résultats des dispositifs de drainage peuvent varier en fonction du type de glaucome, de l'âge du patient, de l'état de la conjonctive et du nombre de chirurgies précédentes. Dans la plupart du temps ils arrivent à contrôler la pression, bien qu'avec le temps, il soit nécessaire d'ajouter un traitement topique pour la contrôler.

Risques possibles

 

Il peut arriver que la pression soit trop basse, ce qu'on appelle l'«hypotonie». L'implant peut également interférer avec les muscles externes qui déplacent l'œil, provoquant une vision double.

Si une cicatrice excessive se développe autour de l'appareil, elle peut bloquer la réabsorption du liquide, conduisant à nouveau à une pression accrue qui peut nécessiter un traitement avec des gouttes hypotensives ou une intervention chirurgicale supplémentaire.

D'autres complications peuvent inclure des lésions cornéennes, qui peuvent être dues à un contact mécanique entre le tube à l'intérieur de l'œil et l'intérieur de la cornée.

Professionnels qui réalisent ce traitement

Questions fréquentes

Newsletter