Ce site utilise ses propres cookies et des cookies tiers. Certains de ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site. Pour autoriser ou limiter les catégories de cookies, ou pour obtenir plus d'informations, configuration personnalisée.

En quoi consiste le traitement?

 

Il existe plusieurs types de glaucome et dans la plupart des cas, ils sont asymptomatiques. Ce n'est qu'à un stade avancé de la maladie que la perte de la vision et du champ visuel périphérique devient évidente.

Une exception à cette règle est le glaucome à angle fermé, dans lequel il peut y avoir une augmentation soudaine de la pression intraoculaire accompagnée d'une vision trouble, d'une rougeur oculaire, d'une dilatation pupillaire, d'une douleur oculaire intense et même de nausées et de vomissements.

En effet, l'écoulement de l'humeur aqueuse est compromis par l'obstruction de l'iris à l'angle de la chambre. Il s'agit d'une urgence ophtalmologique et doit être traitée rapidement par une procédure appelée iridotomie périphérique avec laser Nd: YAG.

Quand ce traitement est-il indiqué?

 

Grâce à un examen ophtalmologique complet et détaillé, les personnes présentant une prédisposition oculaire anatomique pouvant les exposer à ce que l'on appelle communément une «crise de glaucome aigu» peuvent être identifiées précocement.

Chez ces patients, une iridotomie périphérique avec un laser Nd: YAG est réalisée à titre préventif, évitant ainsi la possibilité de subir cette décompensation aiguë de la pression intraoculaire à l'avenir.

Comment procède-t'on?

Le traitement consiste à créer un petit trou dans la partie périphérique de l'iris en appliquant un laser Nd: YAG sans avoir besoin d'incisions.

Pour ce faire, environ 30 minutes avant l'intervention, la pupille se contracte avec un collyre, ce qui facilite l'effet du laser sur le tissu iridien.

Ensuite, des gouttes anesthésiques sont instillées et une lentille est placée sur l'œil pour mieux visualiser la zone de l'iris à traiter. La procédure ne cause généralement pas de gêne plus importante et ne dure que quelques minutes.

 

À la fin, la lentille est retirée et des gouttes oculaires anti-inflammatoires et antihypertenseurs sont appliquées et le patient peut sortir après un dernier examen de contrôle.

Le traitement est ambulatoire et ne nécessite aucune préparation préalable de la part du patient. Il est conseillé de venir accompagné car la vision peut être troublée, en raison des gouttes instillées pour contracter la pupille, et un éblouissement temporaire dû à la lumière du microscope peut être ressenti.

Le patient peut reprendre une vie normale dès le lendemain de l'intervention. Après quelques jours, durant lesquels des gouttes ophtalmiques anti-inflammatoires et antihypertenseurs doivent être instillées, un examen de la vue est réalisé pour vérifier l'évolution du patient et le résultat final.

Résultats

Dans le cas d'une crise aiguë de glaucome, on constate peu après le traitement, la diminution de la pression intraoculaire et les symptômes. Les patients qui subissent cette procédure à titre préventif sont souvent sujets à une vision floue et une photophobie qui disparaissent en quelques jours. Il arrive que le patient fasse part de la vision de reflets lumineux appelés «dysfopsopsies», qui peuvent persister longtemps.

Risques possibles

 

L'iridotomie périphérique avec laser Nd: YAG est une procédure non invasive et très sûre. Chez certains patients, la pression intraoculaire augmente temporairement, ce qui se produit généralement pendant les premières heures après le traitement.

De même, une légère inflammation intraoculaire peut être observée. Pour contrer ces complications postopératoires, des gouttes ophtalmiques anti-inflammatoires et antihypertenseurs doivent être instillées pendant 5 à 7 jours.

Très rarement, de légères hémorragies intraoculaires peuvent survenir, qui sont généralement réabsorbées après quelques jours sans laisser de séquelles d'aucune sorte.

Professionnels qui réalisent ce traitement

Questions fréquentes

Newsletter