Ce site utilise ses propres cookies et des cookies tiers. Certains de ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site. Pour autoriser ou limiter les catégories de cookies, ou pour obtenir plus d'informations, configuration personnalisée.

En quoi consiste le traitement?

La chirurgie de la cataracte consiste à extraire la lentille naturelle de l'œil ou le «cristallin» opaque sans endommager la «poche capsulaire» dans lequel il se situe.

Cette poche capsulaire doit être polie et transparente avant la fin de l'intervention chirurgicale, puisqu'une lentille intraoculaire artificielle y est implantée pour remplacer la lentille naturelle de l'œil.

Des mois ou des années après la chirurgie de la cataracte, une diminution de la vision peut être constatée.Elle est due à une opacification d'une partie de la poche capsulaire appelée «capsule postérieure». Cette opacité capsulaire postérieure, connue dans le passé sous le nom de «cataracte secondaire», est traitée rapidement et facilement par une procédure appelée capsulotomie postérieure avec laser Nd: YAG.

Le traitement consiste à rendre sa transparence à la capsule postérieure en y faisant une ouverture avec un laser Nd: YAG, sans avoir besoin de faire d'incisions.

Comment procède-t'on?

 

Pour réaliser la capsulotomie, environ 30 minutes avant l'intervention, la pupille est dilatée avec un collyre. Ensuite, des gouttes anesthésiques sont instillées et le laser est appliqué, ce qui est indolore et dure généralement quelques minutes.

Une lentille peut est placée sur l'œil chez les patients qui ne répondent pas adéquatement, mais c'est rare. À la fin de la procédure, on applique des gouttes ophtalmiques anti-inflammatoires et antihypertenseurs et le patient est libéré après qu'il ait été vérifié que tout est en ordre.

Le traitement est ambulatoire et ne nécessite aucune préparation préalable de la part du patient. Il est conseillé de venir accompagné car on peut ressentir un éblouissement temporaire dû à la lumière du microscope utilisé pour effectuer cette procédure. Dès le lendemain de l'interventiones le patient peut généralement reprendre ses activités quotidiennes.

Après quelques jours, durant lesquels un collyre anti-inflammatoire doit être instillé, un examen de la vue est réalisé pour vérifier l'évolution du patient et le résultat final.

Résultats

 

Une amélioration évidente est généralement perçue après quelques heures, en l'absence de toute autre altération oculaire qui pourrait empêcher une récupération visuelle adéquate.

Les gens rapportent souvent la vision de «mouches volantes» ou de «corps flottants» dans les jours suivant le traitement, un phénomène qui disparaît en quelques jours mais qui peut parfois persister plus longtemps.

Risques possibles

 

La capsulotomie postérieure au laser Nd: YAG est une procédure non invasive et très sûre. Parfois, chez certains patients, la pression intraoculaire augmente temporairement, ce qui se produit généralement pendant les premières heures après le traitement.

Pour éviter cette complication, des gouttes antihypertensives sont instillées immédiatement à la fin de l'application du laser. De même, pour contrer la réponse inflammatoire post-opératoire, des gouttes anti-inflammatoires sont prescrites pendant quelques jours, comme mentionné préalablement.

Professionnels qui réalisent ce traitement

Questions fréquentes

  • La capsulotomie postérieure au laser Nd: YAG est un traitement définitif qui est généralement réalisé en une seule séance. Cependant, il existe, bien que très peu, des cas dans lesquels l'opacité se reproduit, obligeant l'ophtalmologue à répéter la procédure.

  • La récupération est très rapide, pratiquement dès que la procédure est terminée on constate une amélioration au niveau visuel, et surtout après quelques heures, lorsque l'effet des gouttes qui dilatent la pupille disparaît. La seule chose que vous remarquerez peut-être est la vision de corps flottants, dans les premiers jours, mais c'est transitoire.

  • Après une chirurgie de la cataracte, il y a toujours des restes de cellules épithéliales du cristallin à l'intérieur de la poche capsulaire, malgré le polissage exhaustif qui est effectué pour essayer de le rendre le plus transparent possible après l'intervention chirurgicale. Au fil du temps, ces cellules se multiplient et migrent vers la capsule postérieure, provoquant son opacification. D'autre part, il a été constaté que le design de certaines lentilles intraoculaires peut influencer la migration des cellules épithéliales à l'intérieur de la poche capsulaire, donc ce détail doit être pris en compte lors du choix du modèle de lentille intraoculaire qui va à être implanter.

Newsletter