Ce site utilise ses propres cookies et des cookies tiers. Certains de ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site. Pour autoriser ou limiter les catégories de cookies, ou pour obtenir plus d'informations, configuration personnalisée.

En quoi consiste le traitement?

L'éviscération de l'œil est une technique chirurgicale qui consiste à vider le contenu du globe oculaire, une partie du globe est prélevée (cornée, iris et rétine) mais la sclérotique (qui est la couche blanche la plus externe de l'œil) et les muscles en charge des mouvements oculaires, sont conservés. C'est comme garder la coquille d'œuf et en prélever que le blanc et le jaune.

Une fois le contenu oculaire vidé, lors du même acte chirurgical, un implant est placé pour ajouter du volume à la cavité orbitaire.

Quand l'éviscération est-elle indiquée?

  • Pour les yeux aveugles et douloureux, de cause non tumorale. Pour les patients qui signalent des douleurs, non contrôlables avec des médicaments, qui ne leur permettent pas de mener une vie normale, affectant leur humeur, leurs relations sociales, etc.
  • Dans les cas de globes oculaires qui ont perdu du volume (ptisis) en raison d'un traumatisme ou d'une maladie. Les patients ne voient pas et veulent améliorer l'apparence esthétique.
  • Pour les yeux aveugles de grande taille (buftalmos) dus au glaucome congénital par exemple.
  • En cas d'infections intraoculaires (endophtalmie) dans lesquelles la vision ne peut pas être restaurée.

Comment procède-t'on à une éviscération?

Il s'agit d'une intervention chirurgicale pratiquée en bloc opératoire et sous anesthésie générale, bien que dans des cas isolés, elle puisse être réalisée sous anesthésie locale et sédation profonde.

Avec cette technique, l'ophtalmologue spécialisé en chirurgie plastique oculaire extrait complètement la cornée et précède à l'ablation du contenu du globe oculaire.

Des incisions latérales sont pratiquées dans la sclérotique afin de pouvoir introduire l'implant interne (le plus utilisé est le polyéthylène poreux) de la taille désirée, peu importe la taille du globe oculaire, et ainsi obtenir un très bon volume. Avec cette technique, les muscles conservent leur position, le résultat en terme d'esthétique est donc très bon.

Après la chirurgie, le patient est hospitalisé une nuit avec un bandage de compression. Pendant sept jours le patient viendra quotidiennement pour recevoir des soins et changer son bandage. Le dernier jour il verra le prothésiste, afin qu'une prothèse externe provisoire puisse être posée.

De cette manière, 7/8 jours après l'intervention, le patient pourra déjà mener une vie normale, puisque la prothèse externe donne un aspect esthétique semblable à celui d'un œil sain. Après un mois, le prothésiste posera la prothèse définitive qui ressemble très fortement à l'œil sain du patient, pour un résultat esthétique très satisfaisant.

Risques possibles

Entre les mains d'un chirurgien spécialisé, il s'agit d'une technique chirurgicale simple.

Des médicaments post-opératoires seront préscrits, combinant des antibiotiques pour prévenir les infections et des anti-inflammatoires et des analgésiques pour lutter contre l'inflammation et contrôler les douleurs post-opératoires immédiates. Les cas d'infection sont très très rares.

Professionnels qui réalisent ce traitement

Questions fréquentes

Newsletter