Ce site utilise ses propres cookies et des cookies tiers. Certains de ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site. Pour autoriser ou limiter les catégories de cookies, ou pour obtenir plus d'informations, configuration personnalisée.

En quoi consiste le décollement de la rétine?

La rétine est la couche arrière de l'œil, qui transforme la lumière et les images qui pénètrent l'œil en signaux nerveux qui seront envoyés au cerveau. Le décollement de la rétine se produit lorsque la rétine neurosensorielle (couche où se trouvent les cellules photosensibles) se sépare de l'épithélium pigmentaire, un liquide s'accumule alors dans l'espace médian. Cela entraîne un manque de nutrition et de circulation sanguine de la rétine neurosensorielle, provoquant une perte de vision parfois irréversible.

Facteurs de risque du décollement de la rétine

  • Fortes myopies
  • Antécédents personnels ou familiaux de décollement de la rétine
  • Autres maladies oculaires
  • Antécédents de contusion oculaire, de traumatisme ou de chirurgie compliquée de la cataracte


​​​​​​Cette maladie a une incidence de 1 personne sur 15 000 et peut survenir à tout âge.

Symptômes

Les symptômes de décollement de la rétine sont très variés et peuvent coexister chez un même patient.

  • Mouches volantes (myodésopsies)
    Quand celles-ci apparaîssent ou augmentent soudainement en comparaison avec celles présentes préalablement.  
  • Flashs lumineux (photopsies)
    Surtout s'ils sont répétitifs et apparaissent dans la même zone du champ visuel.
  • Rideau
    Apparition d'un rideau sombre qui recouvre progressivement la vision.
  • Vision d'images déformées
    Avec une diminution de l'acuité visuelle, en cas d'atteinte centrale de la rétine (macula).

Quand consulter un ophtalmologue?

L'apparition soudaine de l'un des symptômes décrits, en particulier des éclairs lumineux, indique déjà une possible déchirure ou rupture de la rétine. Si une photocoagulation rétinienne est réalisée à temps, le décollement ultérieur de la rétine pourra être évité.

Dans le cas où le décollement rétinien aurait déjà eu lieu, un intervention chirurgicale devra se faire en urgence, la retarder pourrait entraîner une perte irréversible de la vision de l'œil.

Il est important de procéder à des examens réguliers, au moins une fois par an, en particulier pour la population à risque. Il est également essentiel de contrôler la rétine de l'œil controlatéral des patients ayant des antécédents personnels de décollement de la rétine, afin de détecter les lésions périphériques à risque et de les traiter de manière préventive, avant que ne se développe la maladie.

Traitements du décollement de la rétine

Le traitement est presque toujours chirurgical. Il existe deux techniques chirurgicales qui peuvent être pratiquées de manière isolée ou combinée.

  • La chirurgie sclérale consiste à placer une bande de silicone sur la sclérotique, comme «ceinture», qui en comprimant le globe oculaire et associée à l'application de cryocoagulation ou de photocoagulation au laser, permet le repositionnement de la rétine détachée.
     
  • La vitrectomie pars plana vise à réplacer la rétine "de l'intérieur" en éliminant le gel vitréen et les tractions qui ont causés la/les déchirure(s) rétinienne(s) et par conséquent le décollement. Le traitement de la déchirure consiste à générer un stimulus cicatriciel par photocoagulation ou cryocoagulation et ainsi à permettre l'adhésion de la rétine neurosensorielle à l'épithélium pigmentaire.


Le traitement permet, dans la plupart des cas, de guérir le décollement de la rétine, bien que dans des cas isolés, plusieurs interventions chirurgicales peuvent être nécessaires.

Profesionnels qui traitent cette pathologie

Questions fréquentes

  • L'œil myope avec plus de 8 dioptries a une plus grande prédisposition à être touché par certaines maladies oculaires, comme le glaucome ou la cataracte, et surtout par les pathologies liées à la rétine. L'œil d'une personne souffrant d'une forte myopie est plus long que la normale et ses parois, y compris la rétine, sont plus minces et donc plus fragiles et vulnérables. C'est pourquoi il est fréquent dans ces cas de trouver des zones d'amincissement de la rétine périphérique qui peuvent prédisposer à la formation d'une déchirure et au décollement de la rétine. De même, dans les cas de forte myopie, la présence de lésions dégénératives dans la rétine centrale (zones d'atrophie de la choroïde et de l'épithélium rétinien pigmenté), la croissance de néovaisseaux dans la macula, la séparation des couches de la rétine (rétinoschisis) et le trou maculaire sont fréquents.

    Les symptômes qui justifient une visite immédiate chez l'ophtalmologue sont : l'apparition soudaine de photopsies et / ou de myodésopsies (éclairs, flashs, «mouches volantes»), la vision d'une tâche sombre centrale ou périphérique qui progresse et ne disparaît pas, et la distorsion des images. Un traitement précoce aura une influence significative dans le pronostic de ces cas.

  • Dans la plupart des cas, un décollement de la rétine présente des symptômes, bien que ceux-ci dépendent du degré d'évolution du décollement, de sorte qu'à un stade très précoce, ils peuvent ne pas encore être perçus par le patient.

    La vision de corps flottants (points noirs mobiles) et de flashs lumineux, parfois répétitifs et perçus sur le même secteur du champ visuel, peut indiquer la présence d'une rupture ou d'une déchirure de la rétine, une condition qui peut finir par provoquer un décollement de la rétine. L'apparition d'une ombre sombre, semblable à un rideau noir, dans certaines zones du champ de vision est un symptôme de décollement rétinien avéré.

    Par conséquent, en présence de l'un de ces symptômes, il est recommandé de se rendre d'urgence chez un ophtalmologiste afin que le diagnostic et le traitement, systématiquement chirurgical, soient conduits le plus tôt possible.

Newsletter