Ce site utilise ses propres cookies et des cookies tiers. Certains de ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site. Pour autoriser ou limiter les catégories de cookies, ou pour obtenir plus d'informations, configuration personnalisée.

En quoi consiste le traitement?

La radiothérapie externe consiste à administrer à l'organisme des radiations à haute énergie d'une source externe pour les focaliser avec précision dans le but de détruire et cicatriser les lésions tumorales.

On distingue l'administration de trois types de radiation : la radiothérapie avec des électrons, la radiothérapie avec des protons accélérés (téléthérapie) et la radiothérapie avec des rayons gamma.

Quelles sont ses indications?

 

En ophtalmologie, la radiothérapie externe est principalement utilisée pour le traitement de certaines tumeurs situées dans l'orbite ainsi que pour les tumeurs intraoculaires radiosensibles telles que le mélanome uvéal, les tumeurs vasculaires de la rétine et de la choroïde et le rétinoblastome infantile.

Comment procède-t'on?

 

Dans tous les cas, une approche en équipe entre les services spécialisés d'ophtalmologie et de radio-oncologie est indispensable. Les dispositifs émettant ces rayonnements sont très sophistiqués et, après une étude topographique détaillée de la lésion et un calcul très précis de la dose à administrer, plusieurs séances ou cycles de radiothérapie sont réalisés.

Dans tous les cas, un masque personnalisé est utilisé pour immobiliser la tête et éviter d'irradier d'autres structures.

Résultats

Les résultats ne sont pas immédiats et il faut attendre quelques mois pour déterminer leur effet. Les contrôles sont effectués par l'ophtalmologiste et le radio-oncologue avec un examen physique et des tests d'imagerie tels que l'échographie et / ou l'imagerie par résonance magnétique.

Risques possibles

 

La radiothérapie externe peut avoir des effets secondaires sur la surface oculaire avec un affaissement des cils, une conjonctivite réactive et des symptômes de sécheresse oculaire qui sont généralement soulagés par des traitements topiques.

L'irradiation des tumeurs proches du nerf optique comporte le risque potentiel d'induire une neuropathie radiologique et une perte progressive de la vision à moyen terme.

Professionnels qui réalisent ce traitement

Questions fréquentes

Newsletter