Ce site utilise ses propres cookies et des cookies tiers. Certains de ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site. Pour autoriser ou limiter les catégories de cookies, ou pour obtenir plus d'informations, configuration personnalisée.

En quoi consiste le traitement?

La chirurgie de la cataracte consiste à extraire le contenu du cristallin opacifié par ultrasons et à le remplacer par une lentille intraoculaire(LIO) personnalisée pour chaque cas.

Quand le traitement est-il indiqué?

En cas de cataracte naissante, des mesures palliatives peuvent être prises, telles que l'utilisation de lunettes de soleil pour éviter l'éblouissement, ou graduées s'il y a eu un changement de réfraction. Mais le traitement définitif de la cataracte reste chirurgical.

Les cataractes peuvent apparaître à tout âge, elles peuvent même être congénitales, bien que les cataractes apparaissent généralement à l'âge sénile. Dès que le patient commence à remarquer une perte d'acuité visuelle et n'est plus à l'aise, une chirurgie de la cataracte peut être proposée et réalisée.

Comment procède-t'on?

 

Cette chirurgie est réalisée en bloc opératoire, sous anesthésie locale. Une petite incision est pratiquée dans l'axe dans lequel le patient présente le plus d'astigmatisme, et à travers cette petite incision le chirurgien travaille à l'intérieur de l'œil.

Il ouvre d'abord la capsule antérieure du cristallin et en utilisant un instrument appelé phacoémulsifiant, qui est une petite sonde métallique, qui arrose le liquide dans l'œil, il procède à la rupture du cristallin en petits fragments.

Ce phacoémusificateur utilise l'énergie ultrasonique qui produit également de la chaleur et brise le cristallin en petits fragments qui sont aspirés.

Ainsi, il est possible d'effectuer l'opération à travers une petite incision et non via une large incision nécessitant des points de suture, comme cela était fait dans le passé. Cette petite incision ne nécessitera pas de points de suture.

Une fois que toute la poche du cristallin a été nettoyée et qu'elle est bien transparente, une lentille intraoculaire est implantée. Avec cette lentille intraoculaire, dont la puissance est précédemment calculée, il est alors posssible de corriger la vision du patient.

De nos jours nous utilisons des lentilles intraoculaires pliantes qui peuvent être de différents types:

  • LIO monofocale: Elles permettent une excellente qualité de vision mais n'ont qu'un seul point de focalisation, c'est pourquoi elles sont utilisées pour les patients qui n'ont pas de problème à porter des lunettes. Nous essayons toujours de donner la meilleure qualité de vision de loin et les patients doivent porter des lunettes pour l'ordinateur et pour la vision de près.
  • LIO multifocale: Elles ont trois foyers, en général nous utilisons des lentilles trifocales, qui permettent au patient d'avoir une bonne vision de près, intermédiaire et de loin. En divisant la lumière en trois foyers, une certaine qualité de vision peut être perdue, bien que les patients ne s'en rendent pratiquement pas compte. Le patient doit être averti de la possibilité de phénomènes nocturnes, tels que la présence de halos et d'éblouissements, il peut également y avoir une légère perte de sensibilité au contraste. En général, les patients qui ont déjà eu une cataracte antérieure ne remarquent généralement pas ces petits changements optiques et sont très satisfaits.
  • LIO à profondeur de champs étendue: Elles sont apparues ces dernières années et permettent une bonne vision intermédiaire et de loin. Il faudra des lunettes pour lire les petits caractères en vision de près. Ces lentilles à profondeur de champs étendue ont l'avantage de présenter moins de problèmes la nuit que les lentilles trifocales.

La chirurgie de la cataracte est généralement pratiquée d'abord sur un œil, et après quelques jours, sur l'autre œil.

C'est une chirurgie indolore, grâce à l'anesthésie. C'est également une opération courte, d'une durée d'environ 10 à 15 minutes.

Le patient rentre chez lui immédiatement après l'intervention et le lendemain, son œil est découvert et il commence un traitement avec des antibiotiques et des anti-inflammatoires qui dure quelques semaines.

Résultats

 

En général, après quelques jours, vous pouvez vivre une vie normale en évitant les traumatismes oculaires et le contact avec de l'eau ou des substances pouvant provoquer tout type d'inflammation ou d'irritation oculaire.

Le pronostic de la chirurgie de la cataracte est bon, la récupération est rapide et les progrès constants de cette procédure en ont fait l'une des interventions les plus réussies.

Professionnels qui réalisent ce traitement

Questions fréquentes

  • Au début, lorsque la cataracte n'est pas très dense, la vision est floue. En outre, les lumières peuvent provoquer plus d'éblouissement que d'habitude. Au fur et à mesure que la cataracte se développe, la vision devient plus floue, rendant progressivement les tâches quotidiennes plus difficiles.

  • Dans le passé, on il fallait attendre que la cataracte devienne mature parce qu'on l'opérait d'une manière différente. Il fallait la retirer en entier et aucune lentille intraoculaire n'était insérée. Actuellement, comme ele cristallin se fragmente aux ultrasons, il est préférable qu'il ne soit pas très dur. Evidemment, il n'est pas nécessaire d'opérer tous les patients en début de cataracte, mais à partir les cataractes de niveau 3, 4 ou 5 sur 10 doivent être opérées afin que le cristallin ne durcisse pas et éviter ainsi les complications. Nous expliquons aux patients que lorsqu'ils commencent à remarquer une gêne et que la cataracte interfère avec leurs tâches quotidiennes alors elle doit être opérée.

  • Le laser est une technologie qui est sortie il y a 5 ou 7 ans, et nous n'y voyons aucun avantage majeur. La seule chose que fait le laser est de couper, de faire les incisions cornéennes et de couper le cristallin, mais sans différence significative avec l'utilisation des ultrasons. Il est possible qu'à l'avenir le développement d'autres lasers plus rapides permette au cristallin de ne pas se couper mais plutôt d'être dilué et aspiré sans avoir besoin d'ultrasons.

Newsletter